Maison de négoce de vins et spiritueux fondée en 1858 à Bercy, Octave Maury est aujourd'hui le porte-drapeau des vins du Sud-Ouest.

Notre philosophie

Si la gastronomie du Sud-Ouest de la France et ses nombreux chefs étoilés sont célèbres dans le monde entier, les vins de cette région sont peu visibles, excepté Bordeaux.

Cependant, avec ses quarante AOP et IGP, le Sud-Ouest de la France regorge de terroirs à découvrir. D'autant plus que cette région est riche de nombreux cépages rares, dont pas moins de 130 sont indigènes.

Le Sud-Ouest dispose donc de tous les atouts pour attirer un large public.

Convaincus du potentiel de cette région, nous avons décidé de donner une nouvelle place aux vins du Sud-Ouest, une place dans le cœur des consommateurs.

Nous avons développé des relations privilégiées avec les vignerons des différentes appellations pour produire, vinifier, assembler et élever des vins qui témoignent de la qualité unique et encore trop méconnue de ces terroirs du Sud-Ouest de la France.

 

L'histoire dans l'Histoire

Les débuts de Bercy

Octave-Maury-paris-octroi-bercy-1
Dès le XVIIIe siècle, les premiers entrepôts s'installent à Paris, en dehors de la barrière d'octroi de la Rappée, afin que les vins puissent échapper à la taxe. Achetés en 1810 par le baron Louis, alors ministre des Finances, ils furent restaurés en 1825. Au XIXe siècle, la consommation de vin à Paris explose. Elle passe de 1 000 000 hectolitres en 1800 à 3 550 000 hectolitres en 1865.
 
Naissance de la maison O. Maury
Octave-Maury-Napoleon-III-Versailles

C'est sous le règne de Napoléon III que la société Octave Maury est née à Paris-Bercy, portée par une économie florissante. L'Angleterre et la Russie sont devenues des alliées. Les vins et spiritueux en particulier sont bien exportés. Les vins de Cahors sont aussi très prisés par l'Église orthodoxe russe.

L'âge d'or de Bercy

Octave Maury Bercy Cave

En 1878, Viollet-Le-Duc redessine les plans de Bercy afin d'organiser ce qui deviendra le plus grand marché viticole du monde, couvrant près de 43 hectares. Bercy était alors un lieu à la mode où les gens venaient se détendre le week-end : guinguettes, bals et canotage attirent une foule de Parisiens à la recherche de verdure (et d'alcool hors taxes hors des barrières).

C'est dans cette atmosphère joyeuse et amicale que les commerçants prospèrent.

La fin des halles de Bercy

Octave-Maury-paris-bercy-60s

Le début du XXe siècle a été marqué par une succession de coups durs : les inondations de 1910, la Première Guerre mondiale, la chute de l'Empire russe, la Seconde Guerre mondiale...

Mais c'est finalement l'augmentation des standards de qualité et le développement de la mise en bouteille sur le domaine comme garantie d'authenticité qui ont mis fin à l'activité des entrepôts de Bercy dans les années 60, après avoir été la capitale du vin pendant plus d'un siècle.